Barbecue au charbon : les règles de sécurité à respecter

- Catégories : BBQ

Les règles de sécurité qui encadrent l’usage du barbecue ont pour objectif de contenir le risque incendie et le risque d'accident pour les individus évoluant à proximité du foyer. La conscience du danger et le suivi des règles et recommandations permettent de se lancer le cœur léger et de profiter pleinement des joies du barbecue au charbon de bois.

Les barbecues ne peuvent pas être allumés n’importe où

Avant de passer en revue les circonstances interdisant leur usage, il est important de rappeler que les barbecues occasionnels, en dépit des odeurs et des fumées dégagées, ne constituent pas un trouble de voisinage. Seuls les usages récurrents et de longues durées peuvent être reconnus comme une nuisance. Jusqu’ici aucune raison d'annuler votre dimanche après-midi barbecue, à moins que celui-ci ne tombe sous le coup de mesures locales ou de recommandations contre le risque incendie des espaces végétalisés.

Que dit la réglementation locale ?

L'usage du barbecue est susceptible d'être encadré par des mesures plus ou moins strictes en fonction des régions et des périodes de l’année. Ces décisions s'appliquent par arrêté municipal ou préfectoral. Vous pouvez vous rapprocher de votre mairie afin de connaître les restrictions en cours d’application dans votre commune. En copropriété, les possibilités d'utilisation des parties communes et privatives sont encadrées par le règlement du bâtiment ou le cahier de charges du lotissement et peuvent concerner l’usage du barbecue en raison du risque incendie qu’il représente et des nuisances possibles pour les copropriétaires.

Haro sur les barbecues en forêt !

L'article L131-1 du code forestier défend toute personne d’allumer un feu sur les terrains boisés. Les barbecues sont concernés par cette interdiction qui s’applique également à tout terrain situé à moins de 200 mètres d’un bois, d’une forêt ou de toute autre lieu assimilé répondant aux dispositions de l’article L. 131-4 du même code, visant notamment les pâturages proches des espaces protégés. Par ailleurs, les communications gouvernementales étendent la vigilance à tous les espaces végétalisés, ce qui inclut les bords de route, les maquis, les landes ou encore les champs. En France en 2019, ce sont 15 000 hectares de végétations qui sont partis en fumée avec pour cause principale les écarts d’origine humaine. Parmi ces comportements à risque, le barbecue sauvage figure en tête de liste, aux côtés des jets de cigarettes et des feux de camp.

 

Barbecue au charbon de bois : les règles de sécurité à respecter

Si aucune réglementation locale ou temporaire ne fait obstacle à l’usage du barbecue, celui-ci peut être allumé sans crainte… À condition de respecter les règles de sécurité et de suivre quelques bonnes pratiques de bon sens.

Normes en vigueur et défauts de conformité récurrents

Assurez-vous que l'équipement à acheter ou celui déjà en votre possession répondent aux normes de sécurité. Les barbecues au charbon de bois appartiennent à la catégorie des barbecues à combustibles solides dont l'utilisation est encadrée par le décret n°2006-18 du 4 janvier 2006. Ce décret interdit notamment l’achat, la vente et le recours à des barbecues qui ne respectent pas les exigences de la réglementation française. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a fait état de 3 modèles de barbecues récemment retirés du marché dans le cadre d’une enquête impliquant 7 modèles présents sur le territoire.

Parmi les défauts de conformité régulièrement observés par la DGCCRF :

- tôle du foyer de faible épaisseur ;

- profondeur du foyer insuffisante ;

- instabilité ou manque de rigidité de l'ensemble ;

- absence de marquage obligatoire…

Les défauts constatés sont aussi parfois le résultat d’une notice d'installation incomplète faisant obstacle à la conformité du montage par l’utilisateur.

Les critères de qualité et/ou de risques de l'équipement

L'équipement et toutes les parties qui le composent doivent avant tout être résistants à la chaleur. Dans des conditions normales d’utilisation, le niveau de résistance doit être suffisant pour prévenir les déformations et la montée en température excessive des matériaux. Par ailleurs, le positionnement des différents éléments doit prévenir tout contact entre le combustible solide, à savoir le charbon, et les aliments ou le gril.

Le basculement de l'équipement est une cause d’accident majeur et doit être évité en veillant à :

- la qualité de l'équipement ;

- le respect des consignes de montage ;

- la planéité du terrain.

La vigilance s’impose à l'allumage du barbecue au charbon de bois et lors de la manipulation de la grille ou des broches, dont le retrait ne doit en aucun cas impacter la stabilité du barbecue et des éléments qui le composent.

Les bons comportements à adopter autour d’un barbecue au charbon

L'équipement est conforme, adapté au terrain et son utilisation prévue dans les clous de la réglementation ? Tout est là, il ne reste plus qu'à appliquer les dernières précautions de bon sens pour profiter de son barbecue au charbon de bois en toute sécurité.

Il s'agit notamment de tenir les jeunes enfants à l'écart, ceux-ci étant particulièrement exposés au risque de brûlures graves puisque leur visage se trouve généralement à la hauteur ou en dessous du foyer.

Pour garantir la stabilité de l'équipement en toute circonstance, ne déplacez pas un foyer allumé. Ce geste hautement risqué est principalement observé sur les modèles mobiles dotés de pied à roulette. Il convient de rappeler que cet agrément pratique est strictement réservé au déplacement du barbecue en dehors de ses périodes d'usage.

Enfin, notez que les braises du barbecue à charbon de bois peuvent rester chaudes plus de 24h après son utilisation.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire